Cap-Vert. Kodé di Dona

Cap-Vert. Kodé di Dona

Cap-Vert. Kodé di Dona

Kodé di Dona, José Vaz

15

Voir le produit

Kodé di Dona anime la tradition du funana, qui allie rythmes soutenus et mélodies alertes de l’accordéon à une chronique (souvent critique) d’un quotidien difficile : un art rural nourri de mazurka, valse, contredanse, samba, coladeira…

Indonésie. Chants d’apaisement

Indonésie. Chants d’apaisement

Ces enregistrements provenant de cinq îles de l’archipel indonésien (Kalimantan, Sulawesi, Selayar, Sumbawa et Flores) présentent une sélection de musiques réunies autour de l’idée d’apaisement : chants pour les malades et les personnes en transe, chants nostalgiques accompagnés au luth, chants pour divertir les enfants et berceuses. Sentiment d’intimité et de sérénité où l’apaisement procuré par ces voix, souvent a capella, agit à la fois sur le destinataire et le musicien.

Iran. Mohammad Motamedi. Chant classique

Iran. Mohammad Motamedi. Chant classique

Prix France Musique des Musiques du Monde 2013
Parfait représentant de la jeune génération du chant classique persan, Mohammad Motamedi puise son inspiration dans l’amour porté à la poésie. Accompagné par la vièle kamânche, le luth târ, la flûte ney et les tambours daf et tombak, le chant de Mohammad Motamedi porte haut cette ancienne et subtile tradition.

Argentine. Tango de Buenos Aires

Argentine. Tango de Buenos Aires

Haydée Alba, pour son premier album, a privilégié les poètes du tango en retraçant en 19 titres une véritable histoire du genre, soutenue par trois grands musiciens profondément inscrits dans la tradition : de son souffle poétique, Haydée Alba évoque un monde où la dure réalité se mélange avec un espoir secret d’amour et de tendresse.

Chine. Musique ouïghoure. Muqam Nava

Chine. Musique ouïghoure. Muqam Nava

Abdukerim Osman Chimani et son ensemble proposent à travers cette interprétation inédite en Occident du muqam Nava, un retour à la tradition la plus ancienne du grand répertoire ouïghour d’Onikki Muqam (Patrimoine Immatériel de l’UNESCO) : fidèle à l’esthétique des Anciens, une musique de chambre raffinée (chant, luths à archet, vièles, luths, cymbalum, tambour sur cadre), voisine des traditions persane, turque, arabe et d’Asie centrale, alliant dans une même inspiration musique et poésie.

Corée. Chant Arirang et Minyo

Corée. Chant Arirang et Minyo

Prix du disque allemand 2014 – Preis der deutschen SchallplattenkritikLee Chun-hee, l’une des plus importantes interprètes de chant traditionnel populaire coréen (mi-nyo), propose dans ce CD les pièces les plus emblématiques du répertoire, ainsi que des versions du très célèbre chant Arirang (il en existerait un grand nombre de variantes) – un quasi-hymne national qui éveille de profonds échos dans le cœur des Coréens, un chant raffiné à la grande expressivité.

Inde du Nord. Dinkar Kaïkini

Inde du Nord. Dinkar Kaïkini

Dinkar Kaïkini a bénéficié d’une formation qui a contribué de façon décisive à la qualité et à la richesse de son art. Il est reconnu dans le milieu musical comme l’un des plus savants détenteurs de la vaste tradition musicale indienne et demeure l’un des rares représentants actuels de la gharana d’Agra (qui avait apporté une contribution essentielle au chant khyal par la pratique des nom-tom alap – «prélude» apparenté à l’ancien genre dhrupad).

Japon. Satsuma Biwa. Ecole Tsuruta

Japon. Satsuma Biwa. Ecole Tsuruta

Japon. Satsuma Biwa. Ecole Tsuruta

Kakujô Iwasa, Kakuryû Saitô

15

Voir le produit

Le Dit du Heike, chef-d’œuvre de la littérature médiévale du Japon, narre la grandeur et la chute du clan des Heike. Kakujô Iwasa et Kakuryû Saitô interprètent au chant accompagné du luth biwa – comme autrefois les moines aveugles – des épisodes de cette épopée : expressivité de la voix, dynamisme du luth, pour une évocation théâtrale de l’affrontement des héros, de la chute d’un clan et un rappel bouddhique de l’éphémère de l’existence.